Cogicom

Vos formations télécoms

Lettre P

PABX

Private Automatic Branch eXchange, Autocommutateur de Téléphonique Privé, assurant l’ensemble des fonctions d’un commutateur téléphonique d’une entreprise, pour des capacités de quelques postes à quelques centaines.

PAD

Packet Assembly Disassembly - Assembleur/désassembleur de paquets . Equipement d’accès à un réseau X25 d'équipement asynchrone. L'assembleur/désassembleur de paquets met les données en mémoire tampon, et assemble et désassemble les paquets envoyés par le terminal asynchrone (Minitel par exemple)

PAM

Pulse Amplitude Modulation, ou Modulation d'Impulsions en Amplitude. Modulation d'un train d'impulsions périodiques dans laquelle le signal modulant agit sur l'amplitude des impulsions.

PAN

Personal Area Network. Réseau de très petite taille, centré autour d’une personne. Par exemple, un PDA et un ordinateur interconnectés forment un PAN. Bluetooth ou les liens infra rouge des téléphones mobiles permettent de constituer des PAN.

PAP

Password Authentification Protocol. C’est un protocole d’authentification utilisé dans l’accès Internet. Il est peu fiable car l’échange du mot de passe se fait en clair

PAR

Puissance Apparente Rayonnée (Radio).

PAT

Port and Adress Translation. Protocole qui permet de translater N adresses privées vers 1 adresse publique

PAVI

Point d'accès Vidéotex. Système des années 80-90 qui réalisait l’interface entre le réseau de données X25 et le RTC (accès par minitel).

PBO

Point de Branchement Optique : Point à partir duquel est réalisé le raccordement final. Il se trouve soit dans les boîtiers d’étage des colonnes montantes d’immeubles, soit en façade, en borne, en chambre ou sur poteaux, à proximité des logements à raccorder

PC

Point de concentration : boîtier de dérivation de la boucle locale cuivre, situé entre le sous-répartiteur et le dispositif de terminaison intérieur. Il connecte typiquement entre 6 et 10 logements

PCM

Modulation par Impulsions Codées ou Pulse Code Modulation. Processus selon lequel un signal est échantillonné, puis codé numériquement selon une norme de codage, afin d’être multiplexé avec d’autres signaux (un MIC CEPT = 31 voies de 64kbps) (un MIC US = 24 voies de 56kbit/s).

PCR

Peak cell rate - Débit maximal de cellules. Paramètre ATM pour la gestion du trafic, le PCR détermine la valeur maximale du débit de cellules autorisé.

PCS

(Personal Communication Services) : mobile personnel (GSM) PCS est un concept de services basé sur le cellulaire. Les licences destinées aux PCS américains se situent dans la bande des 2GHz, de 1 850 à 1 910 MHz et de 1 930 à 1 990 MHz.

PCU

Packet Control Unit (OSI)

PDH

Plesiochronous Data Hierarchy - Désigne la hiérarchie des systèmes de multiplexage numérique utilisée dans les réseaux publics actuels : 2,048 Mbit/s, 8 Mbit/s, 34 Mbit/s, 140 Mbit/s en Europe ; et 56 Mbit/s, 1,544 Mbit/s et 45 Mbit/s aux États-Unis. Dans cette hiérarchie, les pertes de synchronisation ne sont pas corrigées.

PDN

Packet Data Network (OSI)

PDP

Packet Data Protocol (OSI)

PDU

Protocol Data Unit (OSI)

PEAP

Protected EAP. Méthode d’authentification EAP établissant un tunnel TLS au sein duquel une autre authentification EAP est réalisée, et ainsi protégée (voir aussi TTLS).

PGP

« Pretty Good Privacy » Logiciel de chiffrement de transaction, utilisant les algorithmes RSA et IDEA.

PIM-SM

Protocol-Independant Multicast, Sparse Mode : Protocole de routage de paquets multicast adapté au topologies dites 'éparses'.

PIRE

Puissance Isotrope Rayonnée Equivalente. La PIRE d’un système radio est égal à la puissance de l’émetteur, moins les pertes dans les câbles et les connecteurs, plus le gain de l’antenne. La loi française limite à 100 mW (20 dBm) la PIRE pour les fréquences de 2,4 GHz, et à 200 mW (environ 23 dBm) pour les fréquences de 5 GHz.

PKI

Public Key Infrastructure (voir aussi IGC).

PLMN

Public Land Mobile Network, réseau mobile

PM

Point de Mutualisation : point de partage opérateur le plus proche des logements ou sites connectés en FTTH à partir duquel l’opérateur qui déploie une «plaque locale» de quelques centaines à quelques milliers de prises FTTH (les tailles se situeraient entre 300 à 2000 prises en fonction de la zone géographique). Il correspond au SRO.

PMK

Pairwise Master Key. En 802.11i, clé maîtresse dont est dérivée la clé PTK.

PMP

Point Multi Point, désigne le mode de mise en relation, ici diffusé d’un point vers de multiples points.

PMR

Private Mobile Radio - Réseau de radiocommunication mobile à usage privé.

PON

Passive Optical Network, réseau optique passif, c’est-à-dire ne possédant pas d’éléments actifs tel que Multiplexeur, ADM, Brasseur. Réseau d’accès fibre optique construit suivant une architecture point – multipoint (type arbre : tronc et branches)

POP

Point de Présence, interface d’interconnexion entre un réseau d’accès (ex : opérateur de boucle locale) et un réseau longue distance. Le POP est le point de connexion aux points d’accès aux services (CAA, CT, ADM, …).

POP3

Post Office Protocol permet à un client de pouvoir accéder à un serveur de messagerie SMTP pour déposer ou récupérer un mail

POTS

Plain Old Telephone Service, le bon vieux service du téléphone traditionnel, se dit dans un contexte Internet ou Higt Tech

PPP

Point to Point Protocol, protocole qui permet la mise en place d’une liaison, par exemple la connexion entre un modem/routeur et un fournisseur d’accès

PRDM

Point de raccordement distant mutualisé : En FTTH en France, point de livraison de l’offre de raccordement distant prévue par l’article 3 de la décision ARCEP n°2010-1312. Lorsque le PM fait moins de 1000 prises, une offre de raccordement distant mutualisé, dans un PRDM (généralement le NRO) d’au moins 1000 prises doit être proposée

PRI

Primary Rate Interface, Interface à débit primaire, c’est l’accès T2 à 2 Mbit/s du RNIS.

PRO

Point de Raccordement Opérateur, assimilé à un équipement permettant de raccorder le réseau de FT, au niveau d’un équipement de transmission ou de commutation (CT), pour entrer dans le réseau d’un opérateur d’Interconnexion.

PS

Point Sémaphore, commutateur (CAA, CT, CI, CL, ...) ou serveur (SCP) émettant et recevant des informations de signalisation (CCITT 7) d’un autre nœud de réseau de Télécoms. Un point Sémaphore traite le message, et donc possède les logiciels d’application correspondants. C’est la fonction de traitement de la signalisation SS7 dans un commutateur, un serveur, …

PSTN

Public Switched Telephone Network. Terme anglais désignant le RTC

PT

Packet Type

PTS

Point de Transfert Sémaphore - Signaling transfer Point. Equipement réalisant la fonction de transfert (routage) dans l’acheminement de la signalisation CCITT 7 entre PS (SP).

PTT

Post, Télégraphe, Téléphone Très ancienne appellation des opérateurs télécoms,

PVC

Permanent Virtual Circuit - Circuit virtuel permanent. Dans l’ATM, un circuit virtuel est établi de manière permanente (orienté connexion).

Paire coaxiale

Paire constituée d'un conducteur extérieur cylindrique entourant un conducteur intérieur (ou conducteur central). Ces conducteurs sont maintenus en position par un isolant. Un câble coaxial à une bande passante plus importante qu’une paire téléphonique, mais moins qu’une fibre optique.

Paire torsadée

Ensemble de deux fils conducteurs électriques, utilisés d’abord dans la distribution téléphonique, et aujourd’hui dans les LAN. On distingue d’un epart les paires symétriques, lorsque les deux conducteurs sont semblables et ont un rôle identique par rapport à la terre, d’autre part les câbles multipaires, utilisés en LAN, de quatre, cinq ou six paires, afin de transmettre des centaines de Mbit/s à 10 Gbit/s sur des distances courtes.
En anglais Twisted Pair

Paquet

Mode de commutation d’informations, permettant l’optimisation des ressources du réseau par non réservation de ressources. IP, X 25 sont deux exemples de protocole réseaux de données par paquet, très adaptés à transporter des flux sporadiques d’informations.

Pare-feu

Solution (combinaison de logiciel et matériel) permettant de filtrer les données échangées. Très utilisé pour protéger les utilisateurs Internet des problèmes de sécurité.
En anglais Firewall

Passerelle

Voir Gateway

Peer to peer

Modèle de partage de ressource utilisé particulièrement sur Internet pour partager les ressources de machines utilisateur. Par exemple, fichiers musicaux MP3, capacité CPU. Chaque machine utilisateur est alors un serveur pour les autres Internaute.

Peering

Terme désignant le type d’accords d’interconnexion entre les carriers (backbone IP) et les ISP, permettant l’échange de trafic Internet à destination de leur réseau respectif. Ces échanges ont lieu au sein de nœuds d'échange publics ou privés.

Ping

Commande IP du protocole ICMP pour vérifier la connexion matérielle et l'adresse logique d’une machine au niveau de la couche réseau. Il s'agit d'un mécanisme de test élémentaire.

Plan de numérotation

Ensemble des règles permettant d'attribuer à chaque abonné un numéro d'appel. Ces règles indiquent le nombre de chiffres des numéros, le découpage du territoire en zones de numérotage, I'attribution des indicatifs à ces zones, etc...

Plaque

Désignation de la zone géographique de collecte du trafic Internet ADSL en France, correspondant à la supervision par un BAS.

Plugs-in

Composants logiciels ajoutés au navigateur, pour lui permettre de supporter des formats de données particuliers (Animation, son, vidéo, programme, …).

PoE

Power over Ethernet. Technologie de câblage permettant d’utiliser un câble réseau pour l’alimentation électrique d’un équipement, souvent un IP Phone (voir également 802.3af).

Pont

Équipement permettant l'interconnexion de 2 réseaux locaux mettant en œuvre les 2 couches basses du modèle de référence de l’ISO.
En anglais Bridge

Pont-Routeur

Routeur fonctionnant comme un pont en cas d'incompatibilité du protocole d'interconnexion.

Portabilité des numéros

Possibilité, pour un abonné, de conserver son numéro de téléphone lorsqu’il change d’opérateur de boucle locale (Téléphone fixe ou téléphone mobile GSM).

Portail

Forme améliorée de la page d’accueil. Permet d’offrir des services d’information, recherche, orientation de l’utilisateur vers ses centres d’intérêts ou ceux vers lesquels on souhaite le diriger.

Porteuse

Signal de haute fréquence dont les caractéristiques sont modifiées au rythme d'un signal à transmettre de fréquence plus basse. Cette modification s'appelle modulation d'amplitude, de fréquence ou de phase.

Préfixe

(Plan de numérotage). Combinaison de un ou deux chiffres composée avant un numéro, et qui indique la nature du numéro qui va suivre : numéro national ou international, par exemple.
En anglais Access code

Présélection

(commutation). Ensemble des opérations de sélection qui, lorsqu'un appel survient sur une ligne d'abonné analogique (ou circuit analogique entrant), mettent en liaison cette ligne (ou circuit) avec un organe de commande (enregistreur).

Protocole

Ensemble de conventions nécessaires pour faire coopérer des composants généralement distants, en particulier pour établir et entretenir des échanges d'informations entre ces composants.

Proxy

Fonction de stockage des pages Internet les plus fréquemment demandées, afin d’en accélérer la recherche.

Push

Technique consistant à « pousser » l’information vers l’utilisateur et non d’attendre qu’il vienne la chercher.